Paroles

Des parents :

   Votre inspiration sur l’hospitalité, l’attente, la rencontre, l’inattendu, « la nuit paraît moins noire, quand près de soi, il existe un cœur pour la recevoir », n’a pas manqué de nous convaincre et de nous émerveiller.
    Puissent l’accueil et la compréhension des couleurs de la différence qui alimentent la belle mission de votre vie et celle de ceux qui la partagent rejoindre tous les engagements qui coulent dans le lit des mêmes vocations …

 

05-IMG_6661

Vacances artistiques

« C’était une très chouette journée.
En fait toutes les journées sont très bien à Mestre Gouny. » Benoît

 

L’accueil

« Merci, pour cette petite pause chaleureuse dans cet espace de vie, traversée par des gens…. des accueillants, des accueillis, sans hiérarchie. Où les accueillants savent cueillir les petites graines d’or, enfouies parfois profond, mais bien présents, des accueillis.(Il faut bien poser des mots même si je sens, qu’ici, les rôles accueillis-accueillants ne sont pas des étiquettes et peuvent « s’interchanger »)… Je m’en retourne, dans 10 minutes, dans la tourmente splendide et tranchante du « dehors ». J’emmène avec moi, un petit rayon de soleil, du repas partagé, du calme de la maison. » – Camille

IMG_3626animation bonnefoy 2007 (93)« Nous avons passé un week-end merveilleux, à la fois comme je l’imaginais et aussi comme je ne l’imaginais pas : plein de surprenantes découvertes, celles des expériences théâtrales, celles des rencontres avec ces inconnus qui sommeillent en nous » – Pascal                                                                                                                                                                                                                                                 DSC_0354

Le théâtre
« Depuis que je fais du théâtre avec vous je men nuit moins, je vois que je progresse de plus en plus » – Béatrix (vivant en foyer occupationnel)

« Quand je fais du théâtre, je touche mon âme… » Arnaud (travailleur en ESAT)

marie laure« Le spectacle est bien émouvant. Le mot qui m’est venu est présence. Ces jeunes ont une intériorité et une présence à l’instant que j’ai trouvé bouleversante. Impossible de ne pas penser à leurs parents … entraînés eux aussi dans l’aventure que vivent leurs enfants » – Agnès – sociologue

Copie de DSC_0321Au long des jours
« J’aime l’incertitude qui me redresse, elle calme ma paresse et mon inertie. » Anna, adulte handicapée

 

DSC_0065« Trouver son chemin avec quelqu’un. Je traverse ce trou noir vers la lumière … » Edith (travailleuse en ESAT)