Un petit nouveau, le stage Terre

Le travail de la terre fait petit à petit sa place à Mestre Gouy !

Atelier terre 1ere SEM VAc art 2019 (97)Depuis un an, Anita Chatteleyn monte son atelier et expérimente l’expression Terre au cours de week end ou à la journée, avec la présence de Dominique Sire.

 

Le stage du 26 au 30 août accueillera environ 8 personnes qui désirent découvrir ou explorer leur capacité d’expression avec la terre.
La terre modelée est celle de Mestre Gouny, aux couleurs de brique chaude.

pour visualiser le tract

Paroles de confinement 8 mai 2020

Chers amis,recad_IMG_3952
 
Bientôt la fin du confinement.
 
En moi se creuse un désir de laisser l’inconnu jouer sa partition.
J’ai le sentiment d’être devant une porte à ouvrir.
 
Ce n’est pas un mouvement d’impatience qui m’habite. Au contraire, une forme de retenue, la même que celle qui envahit les deux amants avant l’étreinte.
 
Prendre le temps pour ne rien gâcher.
Prendre le temps, parce que, c’est sûr, quelque chose va naître, va apparaître, du jamais-vu, du jamais connu…
Mais il est trop tôt encore.
 
Ne pas vouloir donner une forme avant l’heure
Ne rien précipiter …
                                                                                               Marie-Claire Grasset

 

Saurons-nous être assez sage, malgré l’aridité, pour garder le silence encore quelques jours ?

Non pas un silence opaque et lourd.
Non.
Mais un silence en forme d’attente amoureuse.
 
Un grand silence pour que ce qui a été semé germe, tranquillement mais sûrement.
Un silence pour entendre, voir, susciter l’à-venir.
                                                                                               Sophie Anne Martin

IMG_7200 (2)

Les quatre saisons du jardinage

Vous êtes passionnés de nature et de création artistique ?

Yves Moisdon vous propose de le rejoindre 4 week end, en mai, août, octobre 2019 et janvier 2020 : Grandir dans l’intelligence du vivant, de l’espace, du temps, découvrir l’art du jardin, … et peut-être vous donner envie de créer le vôtre !

mestre gouny,1 (9)_recadr_400x240

tél 06 03 30 86 54 – yves-moisdon@associationdomino.org

Une croisière imaginaire !

Du « Journal de bord » d’une participante :

Ce 31 décembre, pour cette « croisière », ils sont 30, de tous âges, embarquant à bord d’un bateau naviguant à travers champs ! Au coucher du soleil, le « Domino » les attend. L’ancre remontée, le navire met cap vers le large, guidé par le phare des pigeons. En tenue de gala, le commandant accueille les invités, présente l’équipage puis invite au salon, drapé de tentures et lustres en cristal, pour déguster vérines et champignons et siroter des cocktails aux fruits de la passion.

Les voyageurs sont joyeux, heureux d’être là tous ensemble. Pour chacun, c’est une première fois. Le navire vogue jusqu’aux côtes grecques, accostage, par le truchement de photos, au port du Pirée pour découvrir l’Acropole, merveille de l’antiquité, puis le cap Sounion, majestueux dans son écrin d’ocre et de bleu.

Au menu de cette première étape, terrine de poivrons de Delphes et de fromage frais de chèvre. La mer Egée se calme. Le ciel s’emplit d’étoiles. Contents, l’officier mécanicien et la cuisinière poussent la chansonnette, aussitôt repris en cœur par tous les voyageurs. Le « Domino » fait maintenant route vers le Maroc et croise par la magie d’un petit film, une colonie de flamands roses apparemment en voyage de noces. Cette fois, l’Officier de cuisine propose un tajine délicieux et moelleux.

Troisième escale, l’Egypte avec un délicieux nougat glacé nappé de fruits rouges, le commandant invite alors à monter sur le pont, pas d’iceberg en vue !  Minuit tout proche, arrive la surprise : une belle voile blanche hissée très haut se déploie telle les ailes d’un oiseau. Un ballet de petites embarcations illuminées voguent jusqu’au pigeonnier. De jolis feux de Bengale amplifient la beauté du spectacle. Tous sont subjugués, les yeux pleins de cette féérie de lumières. L’heure de changer d’année arrive avec de grandes embrassades pour se souhaiter le meilleur… et peut-être un changement de cap.

Le bateau dans les champs s’éloigne vers des contrées lointaines, magnifique passage imaginaire d’une année à l’autre ! Il est tard mais comme le disent deux voyageurs : « Cette année, le nouvel an est arrivé trop tôt. Il aurait fallu qu’il nous donne plus de temps pour pouvoir assister à tout ce que nous avait préparé l’imagination foisonnante de l’équipage »

« Ce bateau « Domino » au mouillage à Roquesérière est très ouvert à qui saura s’y plaire ! »

« La Croisière imaginaire » proposée par l’association Domino au domaine de Mestré Gouny à Roquesérière, est l’un de ces 150 projets soutenus par La Fondation de France dans le cadre de l’opération « Réveillon Solidaire »